Comment attraper la gale sans contact ?

par OrdMed Santé
0 commentaire 247 vues
Comment attraper la gale sans contact ?

La gale, une affection cutanée causée par un parasite, est généralement considérée comme une maladie transmise par contact direct. Cependant, il existe des fausses idées selon lesquelles on pourrait attraper la gale sans avoir de contact physique avec une personne infectée. Dans cet article, nous allons démystifier ces idées reçues et expliquer comment la gale se transmet réellement.

Qu’est-ce que la gale et comment se transmet-elle ?

La gale est une maladie de la peau provoquée par un parasite appelé Sarcoptes scabiei. Elle se transmet généralement par un contact direct avec une personne infectée, par le biais de :

  • Rapports ou relations sexuelles,
  • poignées de main prolongées,
  • partage de vêtements ou de literie contaminés.

Les parasites de la gale ne survivent pas longtemps à l’extérieur du corps humain, ce qui rend le contact direct essentiel pour la transmission de la maladie. 

Idée erronée n° 1 : Attraper la gale par le biais d’objets inanimés

Idée erronée n° 1 : Attraper la gale par le biais d’objets inanimés

Une idée fausse courante est que l’on peut attraper la gale en utilisant des objets inanimés, tels que :

  • des sièges de toilette,
  • des poignées de porte,
  • ou des articles de toilette contaminés.

Cependant, il est important de souligner que le parasite de la gale ne survit pas longtemps à l’extérieur du corps humain. Par conséquent, il est extrêmement improbable de contracter la gale par le biais d’objets inanimés.

Idée erronée n° 2 : Attraper la gale par des piqûres d’insectes

Une autre idée fausse est que l’on peut attraper la gale par des piqûres d’insectes, comme les moustiques ou les punaises de lit. La réalité est que la gale est exclusivement causée par le parasite Sarcoptes scabiei et ne peut pas être transmise par des insectes piqueurs. Les symptômes similaires à des piqûres peuvent en réalité être dus à une réaction allergique à la présence du parasite sous la peau. 

Quels sont alors les véritables modes de transmission de la gale ?

Il est important de comprendre que la transmission de la gale se fait principalement par contact direct avec une personne infectée. Le parasite se déplace facilement d’une peau à l’autre lorsqu’il y a un contact prolongé et étroit. Les facteurs de risque incluent :

  • les contacts sexuels,
  • le partage de vêtements,
  • le partage de literie,
  • le partage d’articles personnels, ainsi que les situations de vie en collectivité.

Comment prévenir la transmission de la gale ?

Pour votre bien-être, la meilleure façon de prévenir la transmission de la gale est d’éviter le contact direct avec une personne infectée. Si vous êtes en contact avec une personne atteinte de la gale, il est important de prendre des mesures préventives telles que :

  •  le lavage fréquent des mains avec du savon et de l’eau chaude, en particulier après avoir touché des surfaces potentiellement contaminées,
  • éviter de partager des vêtements, de la literie, des serviettes et d’autres articles personnels avec une personne infectée,
  • Les articles contaminés doivent être lavés à une température élevée et séchés à la chaleur pour tuer les parasites. 

Comment prévenir la transmission de la gale ?

Dans les environnements collectifs tels que les écoles, les crèches ou les maisons de retraite, il est important de mettre en place des mesures d’hygiène rigoureuses, telles que le lavage régulier des mains, le nettoyage et la désinfection des surfaces fréquemment touchées.

Traitement de la gale

En cas d’infection par la gale, il est essentiel de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic précis et un traitement approprié. Le traitement de la gale peut nécessiter l’utilisation de médicaments topiques, tels que des crèmes ou des lotions, qui doivent être appliqués sur tout le corps pour éliminer les parasites. Dans certains cas, des médicaments par voie orale peuvent également être prescrits.

Il est important de suivre attentivement les conseils du médecin et de terminer tout le traitement recommandé, même si les symptômes disparaissent avant la fin du traitement. Cela permet de s’assurer que tous les parasites ont été éliminés et de réduire le risque de rechute ou de propagation de l’infection à d’autres personnes. 

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Publier un commentaire