Le CBD peut-il avoir un impact sur votre capacité à conduire ? 

par OrdMed Santé
Publié le Mis à jour le 0 commentaire 437 vues
Le CBD peut-il avoir un impact sur votre capacité à conduire ?

Aujourd’hui, des millions de personnes utilisent le CBD pour soulager leurs douleurs chroniques, leurs troubles du sommeil et leur anxiété. Le CBD est maintenant partout et l’on peut en acheter en sécurité sur le site de JustBob.

Combien de temps après avoir fumé puis-je conduire ?

L’alcool et les drogues ont des effets différents sur l’organisme. Tout d’abord, cela dépend du poids corporel et du métabolisme individuel. On pense que plus une personne pèse, plus elle aura besoin de substances pour s’intoxiquer ou planer. En revanche, si son métabolisme est faible, il faut plus de temps pour que la drogue fasse effet.

En fonction des caractéristiques individuelles d’une personne, il est assez difficile de déterminer combien de temps, il faudra, après avoir consommé du cannabis pour prendre le volant d’une voiture. Il convient de tenir compte des différentes options possibles pour consommer de la marijuana plutôt que des boissons alcoolisées. Chaque cas doit être examiné individuellement pour répondre à la question de savoir combien de temps, il faut pour conduire après avoir pris de l’huile de CBD.

Comme le recommandent certains experts, il est acceptable de prendre le volant au moins 4 heures après avoir consommé du cannabis. Cette période est considérée comme la plus courte. Pour de nombreux conducteurs, ce délai n’est pas suffisant pour que la drogue soit complètement éliminée de l’organisme.

Si le CBD est consommé avec de l’alcool, vous devrez attendre plus longtemps. Il en va de même pour les conducteurs qui ont consommé une bonne quantité de cannabis et ceux qui ont essayé l’herbe pour la première fois. Quoi qu’il en soit, vous ne devez pas prendre le volant si vous ne vous sentez pas sobre. Il vaut mieux ne pas prendre de risques dans de telles situations, car votre santé et même votre vie sont en danger !

L’utilisation du CBD peut entraîner une somnolence

Selon une nouvelle étude, le cannabidiol, ou CBD, a peu d’effet sur la conduite automobile ou les capacités cognitives, même à des doses élevées. Cela devrait rassurer les millions de Français qui utilisent ce composé du cannabis pour traiter des douleurs chroniques, des troubles du sommeil ou de l’anxiété.

Les auteurs de l’étude précisent que des recherches supplémentaires sont nécessaires et que leur étude a porté sur le CBD de manière isolée, de sorte que les personnes qui prennent d’autres médicaments en même temps que le CBD doivent faire preuve de prudence.

Bien que le CBD soit généralement considéré comme « non intoxicant », ses effets sur les tâches sensibles en matière de sécurité sont encore en cours d’établissement, a déclaré dans un communiqué de presse l’auteur de l’étude, chercheuse à la Lambert Initiative for Cannabinoid Therapeutics de l’Université de Sydney. Notre étude est la première à confirmer que, lorsqu’il est consommé seul, le CBD est sans danger pour le conducteur.

Cette étude se concentre sur l’huile de CBD et les doses élevées, et contrairement au THC, le principal composé psychoactif du cannabis qui produit la sensation d’euphorie, le CBD ne semble pas avoir le même effet sur les personnes.

Cependant, une seule étude antérieure, également réalisée par des chercheurs de l’Université de Sydney, a examiné directement l’effet du CBD sur les performances de conduite. Les chercheurs ont constaté que le CBD n’augmente pas le nombre d’embardées ou de dérives lors de tests effectués sur un simulateur de conduite — une mesure standardisée de l’aptitude à conduire. Cette étude antérieure utilisait du cannabis vaporisé contenant du CBD. Le CBD est plus couramment ingéré par voie orale sous forme d’huiles, de gélules ou de produits comestibles.

L'utilisation du CBD peut entraîner une somnolence

Plus de recherches sont nécessaires

Le CBD et la conduite automobile doivent faire l’objet de recherches plus approfondies. Les chercheurs ont constaté qu’aucune des doses de CBD ne semblait altérer les capacités de conduite ou les performances cognitives des participants, ni induire un sentiment d’intoxication.

De plus, le changement moyen dans la façon dont les personnes se sont écartées du chemin ou ont dérivé était plus faible que ce qui a été observé avec l’intoxication par d’autres drogues dans une autre étude, ont déclaré les chercheurs. Il était également plus faible que dans l’étude précédente sur le CBD et la conduite automobile.

Pour déterminer si le CBD affaiblit les conducteurs, les chercheurs ont examiné spécifiquement si l’impact du CBD était plus important que celui d’une concentration d’alcool dans le sang de 0,05 %. Dans les mesures qu’ils ont examinées, ce n’était pas le cas.

Attention à l’utilisation du CBD au volant

Bien qu’une nouvelle étude suggère qu’il est peu probable que le CBD légal en France, ne nuise pas à la conduite en raison d’une intoxication, certaines personnes prenant du CBD peuvent ressentir de la somnolence, ce qui peut affecter leur capacité à conduire.

Le CBD peut aussi interagir avec d’autres médicaments, notamment les analgésiques, les antidépresseurs, les médicaments contre les crises d’épilepsie et les médicaments contre le diabète. Les conducteurs doivent également faire attention aux produits à base de CBD qu’ils utilisent, car certains d’entre eux contiennent potentiellement d’autres composants du cannabis.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Publier un commentaire