Les implants unitaires

par OrdMed Santé
0 commentaire 234 vues
Les implants unitaires

Cela fait à présent plusieurs décennies que les implants dentaires révolutionnent la vie des centaines de personnes. Servant de racines artificielles aux dents prothétiques, les implants sont à ce jour la meilleure solution pour remplacer les dents manquantes.

Qu’est-ce qu’un implant dentaire ?

Les implants dentaires sont des prothèses dentaires de pointe utilisées pour remplacer les dents manquantes en reproduisant la structure et la fonction des racines des dents naturelles. Faits de matériaux biocompatibles comme le titane, les implants dentaires sont insérés chirurgicalement dans l’os de la mâchoire afin de fournir une base stable pour supporter des couronnes, des bridges ou des prothèses complètes.

Le concept des implants dentaires remonte à plusieurs siècles, cependant, l’implantologie dentaire moderne a commencé à prendre forme dans les années 1950 lorsque le Dr Per-Ingvar Brånemark, chirurgien orthopédique suédois, a découvert l’ostéointégration, la fusion naturelle de l’os avec le titane, alors qu’il étudiait les processus de cicatrisation osseuse. Cette découverte révolutionnaire a permis de poser les bases du développement des implants dentaires modernes.

Il existe différents types d’implants dentaires pour répondre aux différentes situations cliniques :

  1. Implants unitaires : Conçus pour remplacer une seule dent, les implants dentaires simples consistent en un seul pilier d’implant inséré dans l’os de la mâchoire, surmonté d’une couronne personnalisée dont la couleur, la forme et la taille s’harmonisent avec celles des dents naturelles.
  2. Implants dentaires multiples : Pour remplacer plusieurs dents manquantes adjacentes, les implants dentaires multiples impliquent la mise en place de deux implants ou plus pour soutenir un bridge ou une série de couronnes.
  3. Prothèses complètes sur implants : Dans les cas de perte totale des dents, les prothèses implanto-portées utilisent plusieurs implants placés stratégiquement dans la mâchoire pour ancrer solidement une prothèse complète, offrant une stabilité et une fonction améliorées par rapport aux prothèses amovibles traditionnelles. Pour une prothèse complète implanto-portée, il existe deux méthodes : All-on-4 et All-on-6 qui diffèrent principalement par le nombre et l’orientation des implants posés.

Dans quels cas un implant unitaire est-il posé ?

Dans quels cas un implant unitaire est-il posé ?

La pose d’un implant dentaire unitaire est indiquée dans de nombreuses circonstances, lorsqu’une personne a perdu une seule dent ou a besoin de remplacer une dent très compromise. Cette approche est particulièrement adaptée aux cas où il est essentiel de restaurer à la fois la fonction et l’esthétique de la dent manquante.

  1. Perte d’une dent : Les implants dentaires simples sont indiqués au cas où la dent a été perdue suite à un traumatisme dentaire, une carie sévère, une infection ou une fracture. Dans de tels cas, l’absence d’une dent peut affecter la fonction buccale, l’élocution et la santé dentaire en général. Un implant individuel offre une solution efficace pour remplacer la dent manquante, rétablir la fonction buccale et prévenir le déplacement ou le désalignement potentiel des dents adjacentes en raison de l’espace créé par la dent manquante.
  2. Préservation des dents adjacentes : Comparé aux bridges dentaires qui nécessitent de tailler des dents saines, un implant dentaire unitaire ne dépend pas des dents adjacentes pour sa stabilité. L’intégrité et la santé des dents voisines sont ainsi préservées, ce qui évite de compromettre la structure des dents saines. En étant indépendant, l’implant fonctionne comme une unité autoportante, contribuant à la santé et à la stabilité bucco-dentaires globales.
  3. Évaluation de l’aptitude à l’ostéointégration : L’intégration réussie de l’implant dentaire dans l’os de la mâchoire est cruciale pour sa stabilité et sa fonctionnalité à long terme. Les dentistes évaluent la qualité et la quantité de l’os de la mâchoire dans la zone de la dent manquante afin de déterminer si l’implant peut être posé. Une densité et un volume osseux adéquats sont nécessaires pour une bonne ostéointégration, autrement, des solutions comme la greffe osseuse peuvent être envisagées.
  4. Restauration personnalisée de la dent : Les implants dentaires offrent un remplacement optimal en imitant la structure d’une dent naturelle, de la racine à la couronne. L’implant, fabriqué à partir de matériaux biocompatibles comme le titane, sert de racine artificielle ancrée dans l’os de la mâchoire. Il constitue une base stable pour la couronne qui sera ultérieurement fixée sur l’implant, ce qui permet d’obtenir un remplacement durable, fonctionnel et esthétique qui reprend tous les détails d’une dent naturelle.
  5. Exigences fonctionnelles et esthétiques : En plus de restaurer la fonction buccale en permettant de mordre, de mâcher et de parler efficacement, un implant dentaire unitaire répond également aux préoccupations esthétiques. La couronne prothétique placée sur l’implant est méticuleusement conçue pour correspondre à la couleur, à la forme et à la taille des dents naturelles environnantes, ce qui garantit une apparence homogène et harmonieuse dans le sourire.

Conclusion

La pose d’un implant dentaire unitaire est indiquée dans les cas où une seule dent est manquante ou gravement compromise, en tenant compte de la santé bucco-dentaire et de la structure osseuse de l’individu, ainsi que de la nécessité d’une restauration fonctionnelle et d’une intégration esthétique dans le sourire. La consultation d’un dentiste qualifié est essentielle pour évaluer la candidature et déterminer le plan de traitement le plus approprié pour le remplacement de la dent par un implant unitaire.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Publier un commentaire