A la découverte de la coxarthrose droite

par OrdMed
Publié le Mis à jour le 0 commentaire 863 vues
Coxarthrose droite : symptômes et traitements efficaces

Le jargon médical est un langage mondial exclusivement réservé à la communauté médicale. Toutefois, il arrive parfois que les termes médicaux employés attirent la curiosité de plus d’un. C’est par exemple le cas de la coxarthrose droite. Envie d’en savoir plus ? Plus d’informations dans cet article.

ARTIMIUM-360 vous apporte 6 actifs naturels qui agissent en synergie pour le confort des articulations

Ce qu’il faut savoir sur la coxarthrose droite

Qu’entend-on par coxarthrose droite ?

La coxarthrose est définie comme étant la dégénérescence de l’articulation de la hanche (l’articulation coxo-fémorale droite) localisée entre la cuisse en bas et le bassin en haut. Autrement dit, il s’agit de l’arthrose de l’hémi-hanche droite. Les personnes obèses, tout comme les personnes cachectiques peuvent être atteint. Comme toutes les autres formes d’arthrose, la coxarthrose droite est liée à l’usure du cartilage articulaire hyalin entre l’acétabulum et la tête fémorale. Cette arthropathie chronique dégénérative est prédominante chez les patients âgés de 80 ans et plus. Les différents cas de coxarthrose droite chez les jeunes sujets sont souvent originaires d’un traumatisme violent de hanche.

Quels sont les types de coxarthrose droite connus ?

On distingue, à nos jours, 2 types d’arthrose de la hanche droite :

  • La coxarthrose droite primaire (ou primitive) : est le plus souvent idiopathique, sans malformation et survient après 60 ans. Il s’agirait du cas le moins fréquent de coxarthrose droite ;
  • La coxarthrose droite secondaire : elle est le plus souvent la conséquence directe d’une malformation au niveau de l’articulation coxo-fémorale. Cette forme de coxopathie peut être également induite par une luxation de ladite articulation de latéralité droite.

Quels en sont les signes ?

Le principal signe (symptôme) de la coxarthrose droite est inéluctablement la douleur. La douleur se situe au niveau de la région glutéale, du pli de l’aine, face interne de la cuisse, et rarement au niveau des articulations du genou. À cette douleur, on peut associer une impotence fonctionnelle absolue, une raideur articulaire, un dérouillage matinal exagérément long et une diminution drastique du périmètre de marche. Mais aussi, une altération de l’état général, et alitement du patient plus de la moitié de la journée associé à des plaintes à la hanche peut évoquer cette pathologie.

ARTIMIUM-360 vous apporte 6 actifs naturels qui agissent en synergie pour le confort des articulations

Les principales étiologies de la coxarthrose droite

Les principales causes de coxarthrose droite sont :

  • Les traumatismes bénins de la hanche droite ;
  • Les sports violents (football, catch, rugby) ;
  • Les malformations congénitales (luxation congénitale ou dysplasie) ;
  • Rupture partielles ou totale d’un des ligaments de l’articulation coxo-fémorale ; et
  • Les métiers à risque (agriculture, ouvriers BTP, paysans, etc.).

ARTIMIUM-360 vous apporte 6 actifs naturels qui agissent en synergie pour le confort des articulations

Diagnostic positif de la coxarthrose droite

En clinique

Diagnostic positif de la coxarthrose droite

Pour votre bien-être, confiez votre santé à un spécialiste en la matière. Le médecin est le seul habilité à vous orienter en clinique. Il aura besoin, pour son diagnostic, de collecter certaines informations au décours d’un interrogatoire orienté. En plus, il lui faudra vous examiner (examen physique) pour mieux apprécier votre coxarthrose et se prononcer sur l’orientation thérapeutique idoine. En cas de doute ou pour plus de précision, le médecin peut demander l’appui des examens paracliniques.

En paraclinique

Les 2 examens paracliniques indiqués pour confirmer la coxarthrose droite sont : la coxométrie et la radiographie de la hanche. Ces 2 examens de prédilection certifient les malformations, permettent d’objectiver les ostéophytes et d’autres signes intrinsèques  à la coxarthrose de la hanche droite.

5 meilleurs traitements pour la coxarthrose droite

Pour pallier cette coxopathie, il existe plusieurs théories. Mais toutes ne sont pas fiables. Voici pour vous 5 thérapies clés auxquelles se fier. Il s’agit du traitement per-os à l’artimium 360, de la pose de prothèse à la hanche, la kinésithérapie, les anti-arthrosiques et les AINS.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Publier un commentaire