Arthrose et taux de ferritine élevé: quel est le rapport ?

par OrdMed Santé
0 commentaire 208 vues
Arthrose et ferritine élevée : que faire ?

Plusieurs maladies musculaires sont aujourd’hui répandues dans les quatre coins du globe. L’une de ces maladies musculaires et qui se trouve être la plus répandue est l’arthrose. L’arthrose provoque des douleurs musculaires qui peuvent passer de simples douleurs à des courbatures. Une ferritine élevée peut engendrer des malaises musculaires. Dans ce contexte, parlera-t-on toujours d’arthrose ? Dans le présent article, découvrez le rapport qui existe entre l’arthrose et la ferritine élevée.

Que savoir sur la maladie d’arthrose ?

On parle d’arthrose tout simplement lorsque le tissu couvrant les extrémités des os commence à s’user provoquant des douleurs musculaires. Ces maux peuvent s’accentuer et devenir des courbatures affectant votre santé.

Il faut noter que la maladie d’arthrose touche essentiellement trois parties, à savoir :

Certaines parties comme la cheville, le poignet et l’épaule peuvent également être touchées.

Les différentes formes d’arthrose

La maladie se présente sous deux formes. Nous avons la forme primaire et la forme secondaire.

Arthrose primaire

On parle d’arthrose primaire, lorsqu’il n’y a pas un ensemble de facteurs qui augmente le risque chez l’individu de développer la maladie. Il existe alors des anti-inflammatoires naturels très efficaces qui peuvent empêcher l’évolution de la maladie d’arthrose de la forme primaire à la forme secondaire.

Arthrose secondaire

Les maladies qui touchent les articulations comme le rhumatisme, le diabète et celle de la ferritine élevée constituent des facteurs accentuant le risque de développer l’arthrose.

Taux de ferritine élevé : comment cela s’explique ?

Comme cela se voit et s’entend, le mot « fer » apparaît dans l’expression « ferritine ». Le fer est un minéral qui contribue efficacement au bon fonctionnement de l’organisme humain. La ferritine se trouve dans tout le corps de l’être humain et elle permet d’emmagasiner le fer dans les différentes cellules existantes dans l’organisme.

Pour savoir si votre taux de ferritine est élevé ou non, il suffit de faire une analyse de votre sang après une consultation chez votre spécialiste de santé. Si les résultats de l’analyse montrent que le taux est élevé, cela signifie qu’au niveau de certains organes principalement du foie, il y a un dépassement de charges en fer. Cette élévation de ferritine peut être provoquée par une inflammation et aussi la ferritine élevée elle-même peut entraîner une inflammation.

Quel est le rapport entre l’arthrose et la ferritine ?

La survenue de l’arthrose peut provoquer la hausse du taux de ferritine et vice versa. Autrement dit, il y a une corrélation entre les deux maladies. Lorsque la ferritine est trop élevée, elle peut provoquer des douleurs musculaires.

L’arthrose peut donc être un symptôme de la ferritine élevée. Parfois, si l’inflammation causée par l’arthrose est trop importante, elle peut à son tour passer à une augmentation de la ferritine. La régulation de la ferritine est nécessaire pour votre bien-être dans ces cas.

Comment aider à la régulation de la ferritine ?

En matière de régulation de la ferritine, il est important d’avoir une très bonne alimentation. Cette alimentation doit être équilibrée et variée. Donc, il faut éviter au maximum les viandes qui viennent de la charcuterie.

Si la hausse de votre taux de ferritine provoque des douleurs articulaires, vous pouvez vous soulager en utilisant des compléments alimentaires tels que l’Artimium 360. Avec ce produit, vos douleurs s’amoindriront en un laps de temps et vous vous sentirez beaucoup mieux.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Vous pourriez aussi aimer

Publier un commentaire