Comment se passe une échographie pelvienne chez l’homme ou la femme ?

par OrdMed Santé
0 commentaire 195 vues
Comment se passe une échographie pelvienne chez l'homme ou la femme ?

Lors d’un bilan de santé, de nombreux examens médicaux peuvent être demandés. Avec l’évolution de la science aujourd’hui, de nombreux examens médicaux se déroulent sans que le patient ressente des douleurs. C’est le cas de l’échographie pelvienne. Il s’agit d’une technique d’imagerie médicale qui permet surtout de détecter une anomalie au niveau des organes situés dans la région pelvienne. L’échographie pelvienne peut se pratiquer sur la femme, mais également sur l’homme. Des détails sur son déroulement dans la suite.

Échographie pelvienne : qu’est-ce que c’est ?

L’échographie pelvienne est une technique d’imagerie médicale. Cet examen d’imagerie médicale a pour objectif de vérifier si les organes de la région pelvienne sont en bon état ou souffrent d’une anomalie quelconque. L’échographie se réalise avec des sondes fournies par des laboratoires tels que PRS Healthcare qui est spécialisé dans la remise en état, le rachat et la vente des sondes échographiques. L’examen d’imagerie médicale permet aussi de voir l’état des artères et des veines iliaques. Il s’agit des vaisseaux sanguins qui apportent du sang dans la région pelvienne. Les organes génitaux que l’échographie permet de visualiser chez la femme sont :

  • La vessie ;
  • L’utérus ;
  • Les ovaires.

Chez l’homme, cet examen d’imagerie médicale permet de connaître l’état des organes tels que la prostate et la vessie. Lors de l’échographie, ce sont des ultrasons qui pénètrent la peau du patient pour donner les informations nécessaires sur les organes. Ces informations se traduisent par des échos qui sont représentés par des images. L’interprétation de ces images permettra de tirer une conclusion.

Comment se fait l’échographie pelvienne ?

Comment se fait l’échographie pelvienne ?

Il convient d’abord de savoir qu’il existe deux types d’échographies pelviennes : l’échographie transcutanée et l’échographie transvaginale et transrectale.

L’échographie transcutanée

Pour réaliser l’échographie transcutanée, il est indispensable que le patient ait la vessie pleine. Pour cela, on peut lui demander au préalable de boire un peu d’eau avant l’échographie. C’est la forme d’échographie pelvienne la plus simple. Premièrement, le médecin passe un gel sur le bas-ventre du patient. Ensuite, à l’aide d’une sonde qu’il déplace sur la région pelvienne, il obtient des images complètes des organes situées dans cette partie du corps. Notons que la sonde est mise en contact direct avec la peau du patient lors de l’échographie transcutanée. L’application du gel sur le bas-ventre est indispensable pour que les ultrasons puissent jouer pleinement leur rôle.

L’échographie transvaginale et transrectale

Cette deuxième forme d’échographie pelvienne intervient souvent lorsque les résultats de l’échographie transcutanée ne permettent pas d’avoir des informations concrètes sur l’état des organes. L’échographie transvaginale est réalisée chez la femme qui n’est plus vierge. Notons que le consentement de la patiente est nécessaire avant la réalisation de cet examen d’imagerie médicale. Pour le faire, la patiente est allongée sur le dos avec les jambes pliées. Le spécialiste de la santé introduit une sonde protégée par un préservatif dans son vagin. Cela permet d’avoir des images plus claires, car la sonde est plus proche des organes dont on veut vérifier l’état.

En ce qui concerne les hommes, c’est l’échographie transrectale qui est réalisée. La sonde est introduite dans le rectum du patient couché sur le ventre afin d’avoir des images de meilleure qualité. Rappelons qu’ici aussi, la sonde est recouverte d’un préservatif badigeonné de gel conducteur. À la fin de l’opération, la sonde endocavitaire est nettoyée à l’aide d’un liquide approprié. Vous devez également savoir que pour l’échographie transvaginale comme celle transrectale, le patient ou la patiente doit avoir la vessie vide.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Publier un commentaire