Santé : que faut-il savoir sur les polynucléaires neutrophiles ?

par OrdMed
0 commentaire 78 vues
Les neutrophiles augmentent : qu’est-ce que cela signifie pour votre santé ?

Dans le sang, on retrouve plusieurs types de globules blancs parmi lesquels les polynucléaires neutrophiles. Ces derniers représentent entre 40 et 60 % du nombre total de leucocytes dans l’organisme humain. La fonction de cette forme de globules blancs est de favoriser la guérison des blessures et de lutter contre les infections. Que faut-il savoir sur ces défenses immunitaires ? On vous dit tout ici.

Que signifie une augmentation du taux de polynucléaires neutrophiles dans le sang ?

Pour une raison ou une autre, le taux de polynucléaires neutrophiles peut être en hausse ou en baisse.

Qu’est-ce que la polynucléose neutrophile ?

En principe, chez un adulte bien portant, on doit retrouver entre 2500 et 7500 neutrophiles par microlite de sang. Toutefois, pour une raison ou pour une autre, le taux de polynucléaires neutrophiles peut augmenter dans le sang. Lorsque ce phénomène se produit, cela signifie que l’organisme combat une infection bactérienne.

On peut également observer une augmentation de la numération de ces leucocytes quand il y a une brûlure sévère ou une fracture osseuse. Cependant, une fois la cause sous-jacente du mal guérie, le nombre de polynucléaires neutrophiles redevient normal. Néanmoins, si le taux de globules blancs ne redevient pas normal, alors c’est le symptôme d’une autre maladie. Dans ce cas, vous souffrez de polynucléose neutrophile

Qu’est-ce que la neutropénie ?

Qu’est-ce que la neutropénie ?

Il peut par ailleurs arriver que le nombre de polynucléaires neutrophiles diminue dans le sang. Dans ce cas, on parle de neutropénie. Ce trouble est généralement causé par la destruction rapide des leucocytes et la réduction de la production des neutrophiles.

De nombreuses maladies entrainent la destruction rapide des neutrophiles. Il s’agit notamment des infections bactériennes, de certaines allergies, et de certains traitements médicamenteux. La production de ces globules blancs peut être réduite quand le patient souffre d’un cancer, d’une infection virale ou d’une carence en vitamine B12.

Ce problème de santé peut aussi survenir chez les personnes qui ont suivi une radiothérapie ou une chimiothérapie. La neutropénie ne provoque pas de symptômes particuliers. Néanmoins, le patient peut présenter des symptômes comme de la fièvre et des ulcérations buccales douloureuses.

Quelles sont les causes de la polynucléose neutrophile ?

Il existe plusieurs facteurs de risque de la polynucléose neutrophile. On pense notamment à :

  • une infection ;
  • une maladie inflammatoire ;
  • la prise de certains médicaments ;
  • certaines formes de leucémies. 

Quelles sont les causes de la polynucléose neutrophile ?

Chez certains patients atteints de leucémie, on peut observer des taux élevés de polynucléaires neutrophiles immatures. Ce phénomène peut causer un épaississement important du sang et engendrer des troubles respiratoires, un AVC et même le décès. Une prise en charge en urgence est donc nécessaire.

Comment soulager ce trouble sanguin ?

Le diagnostic de la polynucléose neutrophile se fait grâce à la numération de la formule sanguine. En fonction du résultat de cet examen, le médecin peut procéder à une analyse de la moelle osseuse. Une fois le trouble confirmé, il vous prescrira un traitement.

La polynucléose neutrophile n’a pas de traitement particulier. La thérapie consiste à traiter la maladie sous-jacente. Ainsi, dans le cas d’une infection bactérienne, le médecin peut vous prescrire un antibiotique comme l’amoxicilline. S’il s’agit d’une infection des voies respiratoires, il peut vous recommander la prise de l’Augmentin. La prise de chaque médicament dépendra essentiellement de l’état du patient et de sa réaction au traitement. 

Articles similaires

5/5 - (2 votes)

Publier un commentaire