A la découverte des remèdes de grand-mère contre l’arthrose cervicale

par OrdMed Santé
0 commentaire 63 vues
Remède de grand-mère contre l'arthrose cervicale

L’arthrose est une maladie dégénérative très fréquente dans la population mondiale. Il s’agirait même du principal motif de consultation en rhumatologie. Pour y pallier, de nombreux traitements ont été apportés par l’humanité, pour l’humanité. En l’occurrence les remèdes de grand-mère.

Grand angle sur les remèdes de grand-mère

Les remèdes de grand-mère sont indiqués pour votre bien-être au quotidien, faciles d’accès, gratuits, efficaces, à effet rapide et réalisable soi-même quelle que soit votre position. Contrairement aux puissants anti-arthrosiques tels que l’Artimium 360 concoctés directement par les laboratoires pharmaceutiques, vous êtes les premiers sur le front. Après tout, on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Il n’existe en général pas d’effets secondaires liés à l’usage des remèdes de grand-mère sauf en cas d’exagération ou de surdosage. Méfiez-vous du trop-plein, puisque l’excès en toute chose nuit gravement à la santé.

Que faut-il savoir sur l’arthrose cervicale ?

Manifestations cliniques de la cervicarthrose

Il existe plusieurs signes évocateurs d’une arthrose cervicale potentielle. Le maître symptôme est inéluctablement la douleur dans tous les cas. La victime se plaint d’une hyperalgie nucale à la hauteur de la projection cutanée des vertèbres cervicales. D’autres signes peuvent entrer en ligne de compte dans le diagnostic clinique de cette affection vertébrale dégénérative. Notamment :

  • Une sensation vertigineuse ;
  • La chaleur, la rougeur et/ou un œdème ;
  • Une diminution de la mobilisation de la tête ;
  • Une raideur articulaire ;
  • Une impotence fonctionnelle absolue.

Quelles en sont les principales origines ?

La cervicarthrose serait principalement induite par l’exiguïté du canal rachidien cervical, une malformation congénitale ou suite à la naissance d’une arthrose du dos. Par ailleurs, on peut parfois même suspecter une mauvaise hygiène de vie à travers, par exemple, un mauvais positionnement au couché de la colonne axiale. Les sports traumatiques et excessivement tels que le rugby, la boxe et le catch sont également des portes d’ouverture de ce rhumatisme très fréquent. Elle peut survenir suite à la naissance d’une arthrose du dos.

Top 5 des remèdes de grand-mère indiqués en cas d’arthrose cervicale

Top 5 des remèdes de grand-mère indiqués en cas d’arthrose cervicale

Sans plus tarder, voici les 5 méthodes naturelles anti-arthrosiques dénichés pour votre bien-être par la rédaction :

  • L’adoption d’une bonne position au couché ;
  • Le traitement à la bouillotte ;
  • L’automassage des cervicales ;
  • Le traitement à base d’huiles essentielles ;
  • Les échauffements musculaires quotidiens.

La bonne posture anti-arthrosique au coucher

La plupart des cas d’arthrose cervicale (cervicarthrose) connues sont induites par votre position au couché. En cas d’arthrose, la meilleure position est la position couchée de dos en bloc sans oreillers. C’est-à-dire jambes, tronc et tête dans le même axe. Ou si vous avez tendance à bouger dans votre lit, optez pour le couché en décubitus latéral sans pose d’oreillers. En effet, les oreillers inconfortables et trop hauts peuvent être à l’origine d’une apparition prématurée de cervicarthrose. Changez donc cette mauvaise habitude et vous constaterez une nette amélioration.

Le traitement à la bouillotte

Cette option consiste à soulager la cervicalgie par décontraction douce des cervicales. Pour être plus clair, l’effet thermique de la bouillotte ou des patchs chauffants serait indiqué dans le traitement analgésique de l’arthrose de la nuque. Mais également indiquée contre cervicalgie et torticolis.

L’automassage de la nuque

Comme dit plus tôt, on n’est jamais mieux servi que par soi-même. Un massage tri-digital appliqué sur les cervicales progressivement de haut en bas associée à des mouvements bilatéraux de rotation est indiqué. Les 3 doigts les plus aptes à cet effet sont les doigts II, III et IV. C’est-à-dire, respectivement, l’index, le majeur et l’annulaire. Il est possible d’y associer les huiles essentielles pour un meilleur rendu par réchauffement musculaire.

Le traitement à base d’huiles essentielles

Pour réchauffer efficacement vos muscles, rien de mieux qu’un bon massage de la nuque avec de l’huile essentielle. Certaines d’entre elles ont un effet anti-inflammatoire, d’autres un effet analgésique voire déstressant. Il s’agit essentiellement de 3 élixirs :

  • L’huile essentielle de la lavande ;
  • L’huile de gaulthérie ;
  • L’huile de menthe poivrée.

Les échauffements musculaires quotidiens

Les échauffements des trapèzes de la nuque sont très importants dans le processus naturel de soulagement des arthroses cervicales. Il faut réaliser, pour votre bien-être, une flexion-extension de la tête et une rotation latérale gauche-rotation latérale droite de la tête à intervalles réguliers dans la journée. Comme si vous mimiez un oui et un non, de la tête. N’oubliez pas d’y ajouter des mouvements doux de circumduction pour un rendu plus optimal et une meilleure canalisation de la douleur.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Vous pourriez aussi aimer

Publier un commentaire